Identifiez et gérez vos intolérances alimentaires

Diabète, hypertension artérielle, problèmes digestifs, respiratoires ou cutanés, surpoids…Certaines maladies, certains symptômes dont vous souffrez peuvent être liés à des intolérances essentiellement alimentaires. Mais avant tout, il est important de bien distinguer intolérance (Allergie retardée de type 3) et allergie classique immédiate de type 1.
L’intolérance est mise en évidence par un test sanguin à partir d’un prélèvement en laboratoire (tests ImuPro 100, 200 ou 300) ou d’une prise de sang réalisée soi même sur buvard (test IntoSanté).
Ce dernier regroupe une vingtaine d’aliments parmi les plus allergisants : il permet aujourd’hui à ceux qui le souhaitent d’identifier leurs intolérances principales et de les prendre en compte dans leur alimentation au quotidien selon un programme d’exclusion et de ré-introduction progressive.

IntoSanté : comment ça marche ?
À la manière du test pour le diabète, prélevez 4 gouttes de sang de votre doigt et déposez les dans les cercles du buvard conçu à cet effet.
Envoyez ce buvard au laboratoire d’analyses indiqué sur l’enveloppe d’expédition prévue (affranchissement au tarif normal).
Sous 15 jours, vous recevrez l’édition de vos résultats et la méthode nutritionnelle associée pour les prendre en compte.
Tout le nécessaire à prélèvement et les explications sont fournis dans l’enveloppe IntoSanté

N’hésitez pas selon votre choix et, au cas où vos symptômes sont graves ou invalidants, à tester plus d’allergènes en effectuant une prise de sang dans un laboratoire de biologie médical, qui vous sera indiqué.
A partir du kit de prélèvement fourni (tests ImuPro), le nombre d’aliments testé est de 90 (ImuPro100), 180 (ImuPro200) ou 270 aliments (ImuPro300).
A noter :
1. Il est possible de compléter le nombre d’aliments testés et de passer de 100 à 200 ou 300 aliments et épices dans un délais de 3 mois pendant lequel votre sérum sera conservé.
2. Le résultat est quantitatif : il permet de caractériser le niveau d’intolérances et la durée d’éviction correctrice à mettre en œuvre.

Pour en savoir plus inscrivez vous à la conférence, animée par un spécialiste de ces nouvelles techniques.

Mardi 20 janvier 2015 de 17h00 à 19h30

Profiter de votre venue pour visiter, sur notre invitation gracieuse, le Musée de Canuts de 17h00 à 18h00.
Puis, dans le cadre « soyeux » du 10 rue d’IVRY, conférence sur les intolérances alimentaires : Les nombreuses pathologies qui en découlent, les moyens de les identifier et comment les neutraliser durablement.
Inscription obligatoire à Herboristerie de Lyon – la Croix Rousse, 3 rue du MAIL, 69004 LYON et joindre un chèque de 8 € par personne qui vous sera restitué à la fin de la conférence.
En joignant vos coordonnées de messagerie, vous recevrez une confirmation de votre inscription ainsi que les détails de cette soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *